Comment défiscaliser en prenant soin de vos parents ?

Nous vivons dans une période où aider sa famille est devenu de plus en plus difficile. Pourtant les enfants sont d’autant plus tenus d’aider leurs parents âgés dans cette conjoncture où l’on voit des retraités se remettre au travail à cause de soucis financiers. Souvent nécessaire, parfois indispensable, l’entraide familiale est au cœur de la crise. Selon l’article 205 du Code civil, les enfants doivent prendre soin financièrement de leurs parents (père et mère) dans le besoin.

Fort heureusement, des solutions existent et quand la solidarité familiale joue, l’administration fiscale se montre conciliante envers les enfants qui prennent soin de leurs parents.

Nous allons vous donner des conseils pour aider vos parents ce qui vous permettra de défiscaliser en prenant soin d’eux.

Loger ses parents est la première nécessité s’ils sont réellement dans le besoins. Ainsi vous défiscaliser en toute légalité au titre de l’obligation alimentaire les loyers (charges comprises), que vous auriez pu percevoir d’un locataire. Il va de soi que pour cette première option, vous devez être propriétaire et que le bien doit être proportionnel au besoin du parent.

Vous pouvez aussi les accueillir chez vous et défiscaliser en déduisant de vos revenus taxables une somme forfaitaire de 3407€ par an.

Pour accueillir vos parents dans les meilleures conditions, il vous est parfois nécessaire de faire des travaux. Ainsi, pour adapter votre logement à un éventuel handicap ou un problème de mobilité (baignoire à porte, élévateur d’escalier, mains courantes sur les murs…), les dépenses d’installation ouvrent droit à un crédit d’impôt de 25% des dépenses effectuées, dans la limite d’un plafond : 5000 euros pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, 10 000 euros pour un couple marié ou pacsé. Les équipements doivent être installés par un professionnel, la facture délivrée servant de justificatif.

Accueillir vos parents est donc une solution avantageuse d’autant que vous avez le droit à un crédit ou une réduction d’impôt pour emploi d’un salarié à domicile. De cette façon vous défiscaliser en prenant soin de vos parents en embauchant une personne comme une aide-soignante.

Si vous bénéficiez déjà de la réduction d’impôt pour emploi d’un salarié à domicile pour votre ascendant, vous pouvez verser une pension alimentaire  que vous pourrez déduire ensuite de vos impôts annuels. Tel qu’il est notifié dans l’article 205 du code civil, vous devez prendre soin de vos parents dans le besoin et sans patrimoine. Cette aide doit cependant être proportionnée à vos ressources et à vos charges factures en main évidement.

Enfin, si vous ne possédez pas de bien pour loger votre parent ou que vous n’avez pas la place chez vous, et que votre parent doit intégrer une maison de retraite ou établissement hospitalier longue durée, vous avez la possibilité de déduire les frais qui sont à votre charge, si ce dernier n’a pas les moyens financiers d’assurer son maintien dans les lieux.

Voilà donc nos conseils pour prendre soin des siens tout en bénéficiant d’un petit coup de pouce fiscal.

M.Dussaud pour Investissements Conseil

 

Pour bénéficier de conseils gratuits et avisés, il vous suffit de nous contacter.

cliquez-ici

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Cet article a 6 commentaires

  1. JOhanne Reply

    Vos parents ont payé vos études, ils vous ont donné un coup de pouce pour vous installer dans la vie. À votre tour de renvoyer l’ascenseur s’ils éprouvent des difficultés à boucler leur budget. Ce principe de solidarité découle de l’article 205 du Code civil qui précise que « les enfants doivent des aliments à leurs père et mère qui sont dans le besoin ».

  2. Martin D. Reply

    Dans tous ces cas, le fisc autorise les enfants à déduire les sommes versées de leur revenu sans limitation. Mais il y a une condition à remplir, et, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle donne lieu à bien des contentieux avec l’administration : vos parents doivent absolument être dans le besoin. Aucun texte légal ne définit cet état de besoin ou ne donne un montant chiffré.

  3. M. S. Reply

    Ne s’agissant pas d’une location, inutile d’établir un contrat de bail avec vos parents…

  4. Donia Reply

    Il est impératif d’étudier attentivement la situation et le patrimoine de chacun et d’établir un bilan des droits sociaux des parents âgés.

  5. Hervé Reply

    L’impossibilité de déduire de ses impôts l’aide des enfants si le fisc considère que le parent n’a pas besoin d’assistance est un frein à l’entraide familiale. Le fisc est seul juge

  6. Donia Reply

    Pour Hervé: vous avez raison, cela dit, la donation de l’usufruit d’un portefeuille mobilier ou d’un bien immobilier est un moyen idéal de transférer des revenus à un ascendant dont l’état de besoin n’est pas reconnu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.