BRETAGNE : ICI AUSSI LE MARCHÉ IMMOBILIER REPART

Le marché immobilier en Bretagne profite lui aussi de taux de crédit très bas, tandis que les prix des biens immobiliers restent à peu près stables. De ce fait, la demande a logiquement augmenté.


Des besoins accrus

Plusieurs facteurs expliquent cette hausse de la demande, mis à part la sagesse des prix et les taux de prêts immobiliers en baisse. En effet, nous avons affaire à une hausse de la demande. Mais d’où vient-elle ? Nous observons en Bretagne une hausse démographique. Il y a de plus en plus de ménages, et cela s’explique en grande partie par les foyers en rupture, lors d’un divorce par exemple, ce qui augmente inévitablement le nombre de logements nécessaires aux bretons.

Nous craignons depuis quelques temps déjà que les taux de crédits immobiliers repartent à la hausse mais ceux-ci semble rester à peu près stables jusqu’alors, et cela donne aussi l’occasion à de jeunes couples d’acquérir leur premier bien immobilier.

Des acquéreurs exigeants

Si on observe le marché de l’ancien en Bretagne entre juillet 2014 et juillet 2015, nous observons une hausse des transactions de 4%. Les potentiels acheteurs sont exigeants, et aujourd’hui, ils négocient de manière systématique le bien à la baisse. Les vendeurs doivent réviser leurs prétentions s’ils veulent réussir à vendre dans un délai acceptable. Il faudrait à un acquéreur potentiel environ 15 visites avant de se décider. Le secteur du neuf est quasiment à l’arrêt depuis plus d’un an, sauf en périphérie de Nantes et de Rennes, où il reste faible. Les prix incitent plus à la rénovation qu’à l’achat du neuf actuellement.

Source : www.inspectimmo.fr

Notez que l’Etat a mis en place des lois de défiscalisation qui aident le contribuable à acheter un bien avec la loi Pinel ou tout simplement de bénéficier de primes écologiques pour faire vos travaux de rénovations à moindre frais… Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour répondre

GRATUITEMENT à vos questions.

Un devis gratuit  www.ecoprime.fr

Bénéficiez d’un conseil gratuit en fiscalité des particuliers 

bouton cliquez ici

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.