Chérie et si on investissait au Havre ?!

Voilà ce que j’ai dit à ma femme en rentrant d’un séjour en Normandie. Je ne vous cache pas son étonnement ; elle qui a toujours vécu à Paris. Pour rien au monde elle n’aurait quitté son métro boulot dodo ! C’est sur ce chemin du retour que tout s’est joué. Acheter pour louer, j’étais certain que ça rapporterai. Le Havre en tête de la cartographie des villes et quartiers offrants les meilleurs rendements de France, c’est là qu’on devait investir.


Borloo, Malraux, Censi-Bouvard, Pinel, les dispositifs de défiscalisation ne manquent pas en matière d’investissement locatif !

Plus qu’un simple instinct je vous l’avoue… Durant notre court séjour normand, en se promenant dans la ville on avait tendance à s’arrêter devant les agences immobilières par curiosité ? Je dirais plutôt par réflexe – celui du bon parisien toujours un peu plus offusqué par les prix que la veille. Intéressé, je me suis renseigné sur la rentabilité locative afin d’en connaitre les rouages.

Le prix au m² est généralement le critère décisif en termes d’investissement immobilier. Mais pour ce dernier, le loyer éventuel est aussi à regarder de près car c’est la juxtaposition des deux qui engage la rentabilité du projet.

La rentabilité que l’on peut calculer d’un placement varie beaucoup d’une ville à l’autre. Elle se calcule en fonction des prix à l’achat d’une part, et du montant des loyers que l’on peut en attendre d’autre part. En Seine-Maritime, Le Havre est la ville la mieux placée : un bien de 80m2 sera rentabilisé en moins d’un an. Un temps record qui place la cité océane en tête du classement. Cette rentabilité a encore plus attisé ma curiosité… En fonction du montant des revenus attendus de la location du bien sur un an, rapporté au prix d’achat de ce bien, le calcul faisait ressortir le Havre comme la ville la plus rentable de France. Ainsi, le Havre affiche une rentabilité locative de 7.7%. Globalement il ne faut plus se poser la question d’acheter, la réponse était oui et plus le logement est grand, plus la rentabilité sera importante.

J’en ait conclu qu’il valait mieux acheter un bien à 90.000 euros avec un loyer de 500 euros par mois offrant une rentabilité brute de 6% ; qu’un autre de 75.000 euros loué pour 350 euros dont la rentabilité dépassera à peine 5,5%.

Comment convaincre mon épouse ? J’étais sur qu’elle allait me prendre pour un fou c’est d’ailleurs le regard qu’elle m’a lancé qui m’a conforté dans cette idée. Finalement c’est elle qui renchérit avec la baisse des taux d’intérêts (de 2,90% en 2014 à 2,45% en 2015) qui invite à l’acquisition d’un bien. « J’ai entendu dire qu’avant le boom des années 2 000, il était plus avantageux d’acheter que de louer. La montée des prix avait néanmoins freiné des propriétaires potentiels, dans l’incapacité d’acheter des biens immobiliers qui explosaient » et de rajouter « en Normandie, le marché est propice aux acheteurs : les bonnes affaires augmentent avec des baisses de 6 à 10% ».

C’est là qu’on a commencé à s’imaginer venir ici pour notre retraite ou rendre visite à notre fils (encore au collège) qu’on imaginait devenir ingénieur à la raffinerie Total de Normandie.

Les jours passants nous avons poussé nos recherches aux quartiers. Avec 11,95% de rendement locatif éventuel, situé au Nord-Ouest de la ville,  Mont-Gaillard arrive en tête des quartiers les plus rentables pour investir au Havre. L’attractivité de cette région s’explique par le faible coût des biens, soit moins de 1000€ le mètre carré. Suivi de Bléville et Points Cardinaux, la ville portuaire offrait donc plusieurs options pour y faire un investissement locatif.

C’est finalement face à la mer, devant un plateau d’huîtres que nous avons signé l’achat de notre appartement aussitôt acheté, aussitôt loué… En attendant une retraite peut être du côté d’Honfleur.

 

Chronique d’un investisseur par S. Kaouel pour Investissements Conseil

Pour bénéficier de conseils gratuits et avisés, il vous suffit de nous contacter

bouton cliquez ici

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Cet article a 3 commentaires

  1. émiliedurand Reply

    j’aime beaucoup la tournure de l’histoire et surtout la façon dont elle est racontée. pour une fois qu’on se tape pas un article barbant sur les investissements immobiliers et caclcul blabla

  2. Franckalmela Reply

    Les villes présentant le meilleur rapport locatif sont celles où la demande de logements est supérieure à l’offre. forcément s’il y a le port et une force économique au Havre, la demande doit être importante

  3. Anonyme Reply

    « un bien de 80m2 sera rentabilisé en moins d’un an.  » ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.