La nouvelle confiance des Français envers les acteurs non-bancaires

Fini le temps de leur gloire ! De nos jours, les banques doivent se battre férocement pour défendre leur statut et leurs intérêts dans notre société. Avec un taux de plus de 20%, le nombre de consommateurs prêts à ouvrir un compte auprès d’un bureau de tabac, d’un supermarché ou même chez un fournisseur d’accès à Internet augmente de jour en jour. Les Français sont désormais prêts à confier en toute confiance leurs identifiants bancaires à des agrégateurs et de confier leur argent et leurs opérations à des acteurs non-bancaires. Ce phénomène a commencé à se développer depuis quelques années. En effet, les Français font davantage plus confiance à PayPal qu’à une banque. La confiance des clients en ces nouvelles mesures est primordiale et sacrée. Grâce à ces nouveaux acteurs, le niveau de confiance dont bénéficient les fournisseurs d’accès à Internet a atteint plus de 47 % chez les 18-34 ans, ce qui veut dire, chez la nouvelle génération dont dépend le futur de notre pays. Des options révolutionnaires qui commencent à sérieusement causer des soucis aux établissements de crédits traditionnels, essentiellement, l’ascension des agrégateurs de comptes, comme Linxo. Ces acteurs viendront bien évidemment concurrencer frontalement les banques lors de l’entrée en vigueur de la nouvelle directive européenne sur les services de paiement. D’après L’Observatoire 2016 de l’image des banques (BVA/FBF), l’utilisation de la mine d’informations que sont les données bancaires est disponible partout et son utilisation continue de se propager un peu partout. Effectivement, grâce à la sécurité de la connexion à la banque en ligne et l’ascension des acteurs-non bancaires, toutes les grandes banques se mobilisent pour être à jour et avoir leur propre plaque digitale afin de ne pas laisser le terrain favorable aux acteurs de la Tech.


Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Cet article a 1 commentaire

  1. thomas Reply

    faut faire attention beaucoup d’arnaque dans les crédits entre particuliers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.