Les stratégies sérieuses pour défiscaliser avant la fin de l’année

FIP, FCPI, Sofica, investissement Pinel… Les outils de défiscalisation sont nombreux, mais tous ne se valent pas. Les plus rentables dans la conjoncture actuelle en fonction de votre âge et de vos revenus.


Vous venez de recevoir votre avis d’imposition sur les revenus 2014 et avez noté une nouvelle hausse, à rentrée constante. Pas de panique. Dès aujourd’hui et jusqu’au 31 décembre, vous pouvez souscrire des placements à « gomme fiscale » qui réduiront la «douloureuse» en 2016.

Attention, investir dans un placement uniquement parce qu’il donne droit à une carotte fiscale est dangereux. N’oubliez jamais que la réduction d’impôt est toujours inférieure au montant de votre investissement. Investir 100 euros dans un placement qui donne droit à une réduction de 20 euros n’est pas intéressant que si vous récupérez six ou sept ans plus tard vos 100 euros.

Quels sont les produits sérieux pour défiscaliser ? Tout dépend le montant de vos revenus et les placements que vous détenez déjà. Les jeunes cadres peuvent s’intéresser aux FIP (fonds d’investissement de proximité) et FCPI (fonds commun de placement dans l’innovation) à condition d’être bien conscient des risques pris. Les quadras doivent privilégier les placements qui permettent de se constituer un complément de retraite comme le Perp, le contrat Madelin (réservé aux indépendants) et la Préfon (pour les fonctionnaires). L’investissement Pinel convient à toutes les classes d’âge, même si le niveau actuel des prix dans l’immobilier neuf doit inciter à la prudence.

Notre pilule anti-impôt préférée en cet automne 2015 ? L’immobilier ancien à crédit pour louer. En rénovant un appartement vétuste, vous profiterez du mécanisme du déficit foncier qui permet à un contribuable taxé à 30% de réduire ses impôts de plus de 3.000 euros par an tout en se constituant un patrimoine pour sa retraite. Investissez de préférence près de chez vous pour faciliter la gestion locative, dans une ville dynamique (Nantes, Bordeaux, Toulouse…) pour revendre dans quinze ou vingt ans dans de bonnes conditions.

Réduire sa facture fiscale, en toute légalité, reste possible ! A condition de se plonger dans le Code général des impôts. Attention aux vendeurs de produits de défiscalisation avant tout intéressés par leurs commissions.

Source : lerevenu.com

Notre Métier, Vous conseiller  

Bénéficiez d’un conseil gratuit en fiscalité des particuliers 

bouton cliquez ici

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.