Patrimoine : Comment cumuler prêt  à taux zero  et prêt à taux nul

En plus du prêt à taux zéro (PTZ), qui va être développé à la rentrée 2016, il y a l’éventualité de profiter d’un prêt à taux nul ou très faible auprès de votre ville, département ou région à additionner à votre emprunt principal.


Généralement ignorées, ces aides sont établies pour les foyers modestes qui souhaitent devenir propriétaires. Chaque collectivité fixe ses propres procédés. Qu’il s’agisse de taux d’intérêt, durée de remboursement ou de montants, l’atout de ces crédits aidés est qu’ils peuvent être associés avec un Prêt à Taux Zéro.

Notre Métier, Vous Conseiller

Comment peut-on en bénéficier ?

En premier lieu, vous ne devez pas avoir de patrimoine depuis deux ans c’est-à-dire ne pas avoir été détenteur de votre résidence principale durant les deux dernières années.
Ensuite, votre revenu fiscal doit être inférieur à certains plafonds établis par les collectivités.
Aussi, il faut être bénéficiaire du PTZ.
Enfin, vous devez faire appel à une banque qui a conclu nécessairement un partenariat avec la collectivité.
Cependant, en fonction des régions, on remarque un renforcement des conditions pour obtenir ces aides. En effet, des critères filtrant se rajoutent tel que l’obligation d’etre occupant d’un logement social conventionné, et avoir à sa charge un enfant ou une personne invalide. D’autres villes imposent au bénéficiaire de ce prêt à taux nul de se loger dans la nouvelle acquisition. Nous avons le cas de la ville de Bordeaux qui exige de s’y loger à minima 5 ans. Pire, à Toulouse et devez habiter dans la ville depuis au moins un an lors de la demande du prêt à taux nul et se loger dans le logement tout le long de ce prêt.

Quel est le montant de ces prêts ?

Leur montant varie en fonction des régions et de la composition de votre foyer.
Voici ce qu’on peut lire sur le site de la mairie de Paris « Pour l’achat d’un logement neuf, le prêt PPL 0% de la Mairie de Paris est cumulable avec le prêt PTZ+ de l’Etat ». Dans la capitale il est le plus élevé pour un achat dans le neuf ou l’ancien et varie de 24 200 € à 39 600 € et une durée de remboursement 15 ans sans aucun intérêt.
Dans d’autres régions il peut varier selon que vous achetiez un logement neuf, ancien ou un logement social mais la durée de remboursement est généralement la même.

Safia K. pour Investissements Conseil & Marketing

Bénéficiez d’un conseil gratuit en fiscalité des particuliers 

bouton cliquez ici

 

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Cet article a 4 commentaires

  1. Amélie Reply

    Bein vivement 2016 qu’on en profite parce que avec ces taux c’est pas demain la veille qu’on va être proprio!

  2. Claude Lellouche Reply

    C’est quand même dômage qu’on n e puisse pas acheter un bien avec le dispositif Pinel tout en béneficiant du prêt à taux zéro.

  3. Annie Dombrevalle Reply

    Je trouve que l’Etat se démene pas mal pour faire façe a cette crise dans laquelle on est tous embarqué! dispositif Pinel pour défiscaliser et avoir un bien et Prêt à taux zéro et prêt à taux nul pour les plus necessiteux. En même temps quand on a pas de quoi se loger, comment payer des impôts? soyons logique monsieur Lelouche

  4. Claude Lellouche Reply

    Vous avez raison sur un point, il faut que le revenu fiscal soit inférieur à un certain plafond pour beneficier du prêt à taux nul par conséquent la défiscalisation n’est pas une priorité effectivement. Mais ce que je voulais dire, c’est qu’ils devraient mettre en place un prêt avantageux pour le dispositif Pinel. Bien que j’avoue l’Etat fait au mieux mais ‘est aussi pour palier le manque de logement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.