RELANCE IMMOBILIERE

Immobilier : une relance oui, mais ?


Inaugurée au 1er janvier 2015 et valable jusqu’au 31 décembre 2015, le nouveau

dispositif d’investissement locatif Pinel attire de plus en plus d’investisseurs et relance le

marché de l’immobilier neuf.

Tandis que le marché de l’immobilier ancien se rabiboche avec les acheteurs, les ventes de

logements neufs ont cavalés dans la cour des grands. D’après la Fédération des promoteurs

immobiliers elles atteignent les 19,3% soit 57600 ventes au premier trimestre 2015 en

comparaison à l’année dernière. On note même une accélération atteignant les 23,1%.

Une hausse à prendre avec modération après les trois années difficiles que vient de

subir le secteur. Une reprise, en effet liée à la réapparition des investissements

locatifs – ravies par le nouveau dispositif locatif Pinel – qui à eux seuls ont réalisé plus

de la moitié des opérations en hausse de 66% sur un an. Et pour cause ! Il offre

jusqu’à 21% de réduction d’impôt sur le prix de l’acquisition.

Timides, les évolutions sur le reste du marché ont du mal à prendre leur envol avec

une progression de 5% malgré le renforcement du taux zéro fin 2014.

A quand la franche reprise ? probablement quand le niveau de chômage sera moins

élevé…que les tarifs pratiqués par les promoteurs continuent à se stabiliser… dans

la mesure ou l’Etat tient ses promesses d’allègements de normes (limitation des

normes parasismiques, prévention contre les termites..) qui devraient donner la

possibilité aux professionnels de lâcher du lest dans les mois à venir..

Il n’empêche, les nouveaux habitats version 2015 regorgent d’atouts qui nous font

craquer ! Fiscalité attrayante, nouvelles normes de confort, coups de pouce à l’achat

sur vitaminé…à se demander pourquoi ne pas se construire un patrimoine

Safia Kaouel – Investissements conseil

 

NOTRE MÉTIER, VOUS CONSEILLER

 

BÉNÉFICIEZ D’UN CONSEIL GRATUIT EN FISCALITÉ DES PARTICULIERS

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.